Cliquez ici si ce courriel ne s'affiche pas correctement


Fondation du Centre jeunesse de Montréal Facebook    Linkedin
Michel Brière est animateur milieu sur les sites de Cité des Prairies
et Mont Saint-Antoine.
Tout un été pour faire sortir les jeunes de leur quotidien

Michel Brière est animateur milieu sur les sites de Cité des Prairies et de Mont Saint-Antoine où vivent de jeunes garçons adolescents aux prises avec toutes sortes de difficultés. À l’approche de l’été, Michel partage avec nous son investissement pour faire de la période estivale une période riche en expériences pour les jeunes.

" J’ai toujours eu un petit côté " sauveur ", un intérêt pour m’occuper des autres et pour la relation d’aide. "

Découvrez comment Michel Brière en est arrivé à aider des garçons dont certains sont contrevenants et d’autres sous la protection de la jeunesse… et comment il occupe tout ce beau monde durant l’été !




Un été pour développer
l’estime de soi, ce n’est
pas de trop !
" Je peux résumer ce qu’on fait cet été avec les jeunes ? Alors, sur le site de Cité­ des-Prairies, l’été ressemble à ça : Olympiades, IronMan, boxe, bootcamp, sports divers avec le Club optimiste de l’Université de Montréal. À Mont­ Saint­-Antoine, c’est : Gala scolaire, ColorRun, compétition de boites à savon, bootcamp, rentrée scolaire, Mondial de soccer avec les policiers de quartier, sports divers avec le Club optimiste de l’Université de Montréal. Ah, et j’oublie les camps de vacances d’une semaine… C’est occupé n’est­-ce pas ? Mais bon, je prends tout de même quelque jours de vacances [rires] ".
-Michel Brière

Ces activités sont financées, entièrement ou en partie, par la Fondation du Centre jeunesse de Montréal, dans le cadre du programme " Estime de soi et saines habitudes de vie ".




Michel et " ses " jeunes au
Grand Défi Pierre Lavoie
" Depuis novembre, les jeunes s’entraînent pour la Course. Trois fois par semaine, ils se lèvent à 6h du matin pour courir ensemble, jeunes et adultes. Bon, j’avoue que cette année j’ai passé mon tour, mais les deux dernières années, j’étais là à 6h, oui oui ! ". C’est vrai, Michel a participé en 2015, la preuve dans ce reportage de Radio-Canada. On y entend les témoignages émouvants de Valérie, Charles et Vanessa… et y voit Michel immensément fier des 24 jeunes qui ont couru !

La participation des jeunes du CJM-IU au Grand Défi Pierre Lavoie est financée par la Fondation, grâce au don du Fonds CIBC Miracle de Children's Aid Foundation. Cette année, la course au secondaire a eu lieu les 14 et 15 mai.

Se relever et courir (Radio-Canada, 2015)
Défi Pierre Lavoie: du coeur malgré les caprices de la météo
(La Presse, 2016)



Du tchoukball pour de
belles habitudes de vie
" Ce sont des étudiants à l’université qui donnent des cours, qui animent des activités pédagogiques pendant huit semaines d’été. Ce sont par exemple du cirque, des cours pour apprendre à s’entraîner efficacement, des jeux collectifs, etc. Moi au fond, je ne fais que coordonner tout cela ! ".

Durant 8 semaines, 190 jeunes des centres d’hébergement du CJM-IU, dont Cité des Prairies et Mont Saint-Antoine où travaille Michel Brière, reçoivent un accompagnement intensif proposé par 4 étudiants en éducation physique. L’objectif est d’amener le jeune à participer activement à son développement physique.

Chaque unité peut choisir un sport. À Cité des prairies, c’est le tchoukball qui est mis de l’avant avec les adolescents " jeunes contrevenants " hébergés en garde fermée. Ce sport sans contact physique basé sur le positionnement est adapté à ces adolescents qui ont tendance à adopter des comportements agressifs ou violents en réponse aux contacts physiques. Les jeunes peuvent aussi choisir d’autres sports émergeants comme le kinball ou l’Ultimate Frisbee, ou des sports plus connus tels que le soccer ou le hockey cosom.

Cette activité est possible grâce à l’engagement, aux côtés de la Fondation, de la Fondation des Canadiens pour l’enfance et du Club optimiste de l’Université de Montréal.




Un vélo, un casque et...
ça bouge
au Centre
jeunesse de Montréal !
Dans le cadre du programme Estime de soi et saines habitudes de vie de la Fondation, la Fondation acquiert chaque année de l’équipement sportif, de façon à ce qu’il soit adéquat, sécuritaire et… collectif. On enseigne ainsi aux jeunes le partage du matériel, le respect du matériel prêté, l’esprit de groupe. On permet aux jeunes, via la pratique sportive, de ressentir du plaisir, développer leur estime de soi, leurs habiletés sociales et un sentiment d’appartenance accru avec leurs pairs.

Cette année, la Fondation procédera entre autres à l’acquisition de bicyclettes et de casques protecteurs, grâce à la généreuse contribution d’Opération Enfant Soleil.




Une semaine de vacances
en camp
Cet été, environ 55 jeunes partiront en camps de jour ou en camps de vacances. Le but est de développer la socialisation, l’intégration sociale, la prise d’autonomie, et de pousser les jeunes à se confronter à quelque chose de nouveau.

Les camps de vacances de l’été 2016 sont financés par les dons de Telus et des employés du CJM-IU.




La Grande Séduction :
ça a cliqué entre nous !
Le 2 juin, sous la présidence d'honneur de monsieur Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, l’événement-bénéfice La Grande Séduction a rassemblé des gens d'affaires soucieux de l'avenir des 13 000 enfants et jeunes recevant des services du Centre jeunesse de Montréal annuellement.


Voir l’album Facebook de La Grande Séduction



Aidez-nous à en parler
Cette année, les DPJ prennent la parole pour expliquer et pour sensibiliser la population aux mauvais traitements psychologiques envers les enfants et les jeunes. On parle ici par exemple de dénigrement, de rejet ou encore de menaces.

Parmi les 35 000 signalements retenus par les DPJ-DP en 2015-2016, près de 16% portaient sur des situations de mauvais traitements psychologiques. Les effets peuvent être dévastateurs chez les enfants concernés.

Bilan 2016 des DPJ­-DP
Bilan des DPJ 2016 -Les mauvais traitements psychologiques: un mal silencieux (CIUSSS du Centre-Sud-de-l'ile-de-Montréal)


En appuyant la Fondation du Centre jeunesse de Montréal, vous contribuez à influencer positivement la vie de milliers d’enfants, de jeunes et de familles en difficulté.
Merci de votre intérêt pour les enfants et les jeunes, c’est précieux.





Comprendre Contribuer Agir Faites un don
Fondation du Centre jeunesse de Montréal
9335, rue Saint-Hubert , Montréal (Qc) H2M 1Y7
514 593-2676
info@fondationcjm.ca
Facebook  Twitter  Linkedin Suivez-nous et donnez !