Préparer la réussite

La transition des jeunes de la DPJ vers la vie adulte est plus que jamais au cœur des préoccupations de notre société. Actuellement, à l’âge de 19 ans, seulement 25 % d’entre eux obtiennent leur diplôme d’études secondaires, comparativement à 77 % pour l’ensemble des jeunes Québécois du même âge*. Avec la pandémie, ces jeunes vulnérables font face à des défis supplémentaires. Il est donc urgent de leur tendre la main! La Fondation apporte le soutien nécessaire pour que ces jeunes adultes n’aient pas à sacrifier leurs études pour des raisons financières.

 

Je soutiens les jeunes de la DPJ

ÉCOUTEZ L’HISTOIRE DE SAMUEL, UN EXEMPLE DE DÉTERMINATION

Né dans des conditions difficiles, Samuel est placé par la DPJ dès sa naissance. Sa porte de sortie vers la réussite? Les études. À la veille de commencer sa maitrise, le jeune homme nous partage son histoire et l’avenir brillant qui se dessine devant lui grâce à votre précieux soutien. Lisez son histoire complète ICI

Malgré leurs parcours de vie souvent difficile, nous pouvons aider les jeunes de la DPJ à atteindre leur plein potentiel, comme ce fut le cas pour Samuel. Pour qu’ils n’aient pas à faire un choix entre l’école et le travail, la Fondation apporte une aide multifacette à ces jeunes adultes :

  • PRISE EN CHARGE DES FRAIS SCOLAIRES pour leur permettre de se consacrer au maximum à leurs études
  • ÉQUIPEMENT INFORMATIQUE ET CONNEXION INTERNET pour suivre leurs cours à distance et rester connectés à leurs proches et aux professionnels sociaux
  • BOURSES D’ÉTUDES pour mener les jeunes vers l’obtention d’un diplôme secondaire, collégial ou universitaire
  • TUTORAT pour maintenir leur motivation à l’école et les aider à accroître leurs résultats scolaires

 

La prochaine année scolaire se prépare dès maintenant.

Merci de croire en eux et de participer à leur réussite!

 

Je soutiens les jeunes de la DPJ

 

 

*Goyette, Martin et al. 2020. Les coûts de la sous-scolarisation des jeunes placés. Rapport de recherche Montréal EDJeP. Pour consulter le rapport, cliquez ici